Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

L'actualité Bio Pharmaceutique

Metrodoloris veut lancer à 2015 un babyphone de la douleur

par Admin » Ven 1 Oct 2010 11:20

Actualités en Pharmacie



PREMIERE MONDIALE mercredi 29.09.2010, 05:08

La douleur est la principale préoccupation des patients qui s'apprêtent à être opérés. Une entreprise lilloise, Metrodoloris, commercialise le premier moniteur qui permet de mesurer la douleur, fruit de 23 années de recherche du CHRU de Lille. Le marché et les applications possibles semblent infinis.



Il n'a que 32 ans. Mais il traite d'égal à égal avec les plus grands spécialistes. Après un master en ingénierie biomédicale, Fabien Pagniez fait ses armes, durant huit ans, au service d'entreprises allemande et américaine qui commercialisent des moniteurs destinés aux anesthésistes. Lauréat du Réseau Entreprendre Nord, il crée en juin 2010 Metrodoloris avec huit associés. Et débauche son ancien directeur Europe.
Premiers bonsde commande « L'anesthésiste se pose trois questions : est-ce que mon patient va bouger ? Dort-il ? A-t-il mal ? », explique Fabien Pagniez. Des drogues sont administrées pour neutraliser les mouvements et la douleur et endormir le patient. Au cours de l'opération, l'anesthésiste contrôle la profondeur d'endormissement et la quantité de curare assurant l'immobilité du patient. Mais rien ne permettait, jusqu'à présent, de mesurer la douleur.
Metrodoloris a négocié avec le CHRU le droit exclusif d'exploitation de cette découverte en contrepartie du versement de royalties. Les brevets ont été déposés dans le monde entier. Études cliniques, autorisation de mise sur le marché, lobbying auprès des leaders d'opinion : l'entreprise avance pas à pas. « Je reçois en ce moment les premiers bons de commande. Après l'hôpital Foch, à Suresnes, c'est la clinique Bon-Secours à Arras qui nous fait confiance », annonce Fabien Pagniez.
Installée au Parc Eurasanté, Metrodoloris travaille en étroite collaboration avec l'INSERM. Prochaine étape : trouver de nouvelles applications : « D'ici à 2015, nous voulons lancer un babyphone de la douleur à destination de toutes les mères. Pas d'ondes, ni de fils, ni d'électrodes. Le challenge consiste à faire tout cela avec un coût inférieur à 200 euros. » Combien de parents auraient aimé comprendre les pleurs de leur bébé : a-t-il mal ? A-t-il faim ? Metrodoloris s'attaque sans douleur à un marché infini. •
PAR JEAN-FRANÇOIS SOLERI



Full Feed Generated by GetFullRSS.com and Used Car Search Engine.

Empty promises always fade away...
Avatar de l’utilisateur
Admin
Administrateur du site
 
Messages: 474
Inscription: Dim 19 Sep 2010 20:45


Retourner vers L'actualité Bio Pharmaceutique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


cron
  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité