Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

L'actualité Médicale

Accoucher à domicile, quel risque ?

par Admin » Ven 26 Nov 2010 10:11

Accoucher à domicile, quel risque ?

Aux USA, environ une femme sur 200 accouche à domicile, ce qui représente environ 25 000 accouchements par an. Le Collège Américain des Obstétriciens et Gynécologues, concerné par la sécurité maternelle et du nouveau-né, ne soutient pas l'accouchement à domicile, eu égard à l'absence d'études scientifiques rigoureuses sur ce sujet. Les larges études de cohorte comparant accouchement à domicile et à l'hôpital ont pourtant fourni d'abondantes données à ce sujet, mais il semble que ces travaux sous-estiment les risques des accouchements à domicile. En effet, environ 9 % des femmes multipares et 37 % des nullipares ayant prévu d'accoucher à domicile nécessitent, le moment venu, un transfert à l'hôpital. Mais à l'inverse, certaines complications tardives sont aussi attribuées à l'accouchement à l'hôpital.

Dans ce contexte une revue de la littérature et une méta-analyse ont été effectuées afin d'évaluer la sécurité maternelle et celle du nouveau-né dans le cas des accouchements à domicile planifiés par rapport aux accouchements à l'hôpital.
Douze études ont été incluses dans cette méta-analyse. Au total, on dispose ainsi des données de 342 056 accouchements à domicile planifiés et de 207 551 à l'hôpital.

Les accouchements à domicile ont été associés à un moindre taux d'interventions médicales, telles que l'analgésie épidurale, le monitorage cardiaque foetal, l'épisiotomie et les accouchements par césarienne. Les risques de lacérations, d'hémorragies, d'infections et de rétentions placentaires étaient également moindre. Par contre le terme était plus souvent >= 42 SA.

Dans les accouchements à domicile, on retrouve aussi moins de prématurés et de faible poids à la naissance. Les taux de mortalité périnatale apparaissent similaires entre les accouchements à domicile planifiés et ceux suivis à l'hôpital (0,07 vs 0,08 ; OR=0,95 ; IC 95 % : 0,77-1,18). Cependant les accouchements à domicile sont associés à une augmentation significative des taux de mortalité néonatale (entre le 1er et le 28ème jour) : celui-ci est en effet le double de celui des accouchements à l'hôpital (0,20 vs 0,09 ; OR=1,98 ; IC 95 % : 1,19-3,28). De plus, le taux de mortalité des bébés sans anomalies congénitales et accouchés à domicile est trois fois plus important (0,15 vs 0,04 ; OR=2,87 ; IC 95% : 1,32-6,25).


En conclusion, les résultats de cette méta-analyse montrent que les accouchements à domicile sont associés à un doublement de la mortalité néonatale par rapport aux accouchements à l'hôpital. Cette différence pourrait être expliquée par une moindre médicalisation et par un accès plus difficile à la réanimation néonatale lors des accouchements à domicile.

Il faut souligner que la fréquence de la mortalité néonatale reste très faible dans les deux cas et que l'applicabilité de ces résultats à la population des femmes optant pour l'accouchement à domicile aux USA reste très limitée. Toutefois, les résultats de cette étude devraient contribuer à l'élaboration de modèles de meilleures pratiques pouvant bénéficier à la mère et à l'enfant, et quel que soit le lieu d'accouchement.

@Jim

Empty promises always fade away...
Avatar de l’utilisateur
Admin
Administrateur du site
 
Messages: 474
Inscription: Dim 19 Sep 2010 20:45


Retourner vers L'actualité Médicale

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


cron
  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité