Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

L'actualité Médicale

L'aspirine à faible dose réduit la mortalité due à certains cancers courants

par nina » Mar 7 Déc 2010 12:58

Une petite quantité d'aspirine, prise tous les jours, réduirait considérablement la mortalité due à un certain nombre de cancers courants comme le cancer du côlon ou de la prostate, selon une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet.

De précédents travaux ont montré que l'aspirine prise à faible dose (75 mg par jour) sur le long terme permettait de réduire de plus d'un tiers les taux de mortalité par cancer colorectal.

Pour cette nouvelle étude, le professeur Peter Rothwell (université d'Oxford, Royaume-Uni) et ses collègues ont étudié les décès dus à tous les cancers survenus pendant et après des essais comparant des patients prenant tous les jours de l'aspirine à ceux qui n'en prenaient pas. Ces essais concernaient la prévention cardiovasculaire et non le cancer.

Pour mener leur travail, les auteurs ont retenus 8 essais englobant 25 570 patients.

Selon eux, prendre de l'aspirine quotidiennement pendant 5 à 10 ans, comme dans ces essais, réduit la mortalité, toutes causes confondues (y compris celles dues à une hémorragie fatale), d'environ 10 % durant cette période.

Et, selon leur analyse, sur une vingtaine d'années, la réduction du risque de décès par cancer est d'environ 10 % pour le cancer de la prostate, de 30 % pour celui du poumon, de 40 % pour le cancer colorectal et de 60 % pour celui de l'oesophage. Pour ce dernier, comme pour le cancer du poumon, le bénéfice est limité à une catégorie de tumeurs ("adénocarcinomes").

D'après le Pr. Rothwell, si les gens étaient traités avec de faibles doses d'aspirine durant 20 à 30 années, ceux qui entameraient ce traitement vers la fin de la quarantaine ou à la cinquantaine pourraient, en fin de compte, en tirer le plus de bénéfice.

Des recherches complémentaires sont nécessaires, selon les auteurs, en particulier pour évaluer l'impact de l'aspirine sur les cancers féminins. Un suivi médical au delà de vingt années est indispensable pour vérifier s'il n'y a pas un rebond tardif de la mortalité par cancer, ajoutent-ils.

Attention, ces résultats ne veulent pas dire que tous les adultes doivent se mettre immédiatement à prendre de l'aspirine, mais démontrent d'importants bénéfices apportés, à faible dose en terme de réduction de la mortalité due à plusieurs cancers communs, ce qui est nouveau, selon eux.

Source : AFP, le 7 décembre 2010.

Don't spend your precious time asking" Why isn't the world a better place?
It will only be time wasted,
The question to ask is:" How can I make it better ? "
for that there is an answer
Avatar de l’utilisateur
nina
 
Messages: 67
Inscription: Sam 2 Oct 2010 17:38


Retourner vers L'actualité Médicale

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


cron
  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité