Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

L'actualité Médicale

Tout ce qui « secoue » en réanimation n’est pas épileptique

par Tess » Mer 29 Déc 2010 20:52

Le message :
La majorité des manifestations motrices enregistrées en video-EEG en réanimation est d’origine non épileptique.

L’étude :
Etude rétrospective monocentrique, portant sur 52 évènements cliniques enregistrés en réanimation.

La nuance :
Caractère limité de la population étudiée. Biais de sélection important (non référencement des crises facilement identifiées par les cliniciens).

Le détail :
Des mouvements anormaux sont fréquemment signalés en réanimation, dont la signification ou le caractère éventuellement épileptique est parfois difficile à objectiver. La possibilité d’enregistrer en vidéo-EEG ces évènements contribue au diagnostic et permet d’éviter des prescriptions médicamenteuses inutiles, voire dangereuses.
Dans une revue rétrospective de 52 évènements moteurs enregistrés en réanimation au cours d’une période de 18 mois, les auteurs identifiaient 14 crises épileptiques (27%) et 38 évènements non épileptiques, soit plus des deux tiers des évènements.
Parmi ces évènements, 12 (23% du total) étaient des mouvements d’allure trémorique, évocateurs de frissons, et souvent déclenchés par les stimulations ou la mobilisation passive. Dans 7 cas, il s’agissait de mouvements d’allure finalisée, intéressant de façon prédominante les extrémités, et présentant souvent un caractère répétitif (flexions, pronations d’un segment articulaire), tandis que dans 7 autres cas, il s’agissait de myoclonies multifocales non épileptiques.
Les derniers cas étaient représentés par des mouvements oculaires conjugués isolés (2 cas), soit des mouvements buccaux (2), soit des mouvements du chef (2 cas), soit encore, pour deux cas (3.8% du total) des crises non épileptiques psychogènes.

Globalement, outre l’incitation à ne pas considérer tous les mouvements anormaux de réanimation comme d’origine épileptique, cette étude a le mérite d’attirer également l’attention sur la physiopathologie encore très obscure de cette motricité d’allure paroxystique et non épileptique.


Source :neuroscoop
Avatar de l’utilisateur
Tess
 
Messages: 41
Inscription: Mer 29 Sep 2010 21:17
Localisation: Chez moi


Retourner vers L'actualité Médicale

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité