Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

La Bibliothèque Thérapeutique - Conduites à Tenir

[Cardiologie] 02 - CAT devant un Angor Stable

par Admin » Jeu 28 Oct 2010 23:00

La maladie

L'angor stable est la manifestation clinique de l'ischémie coronarienne. Son diagnostic doit être précoce pour organiser la prise en charge de la coronaropathie athéromateuse, et donc la prévention de l'infarctus myocardique et des autres atteintes du cœur ischémique.

Physiopathologie :

L'angor stable est la manifestation clinique d'un déséquilibre entre les apports et les besoins du myocarde en oxygène, souvent à l'effort, responsable d'une ischémie myocardique transitoire. Ce déséquilibre est le plus souvent dû à une atteinte athéromateuse oblitérante des artères coronaires.

Epidémiologie :

Il survient plus volontiers après 50 ans et plus fréquemment chez l'homme, favorisé par les facteurs de risque associés : diabète, dyslipidémie, tabagisme, hypertension artérielle, obésité, hérédité. La prévalence précise est difficile à chiffrer, très variable suivant les pays, plus élevée dans les pays industrialisés (2 000/100 000 environ). En France, la prévalence est plus élevée dans le nord du pays que dans le sud.

Diagnostic

- L'angor stable, ou angine de poitrine, se caractérise par l'apparition, en général à l'effort, d'une douleur rétrosternale en barre, à type de striction ou de brûlures, de pesanteur, parfois de blocage respiratoire. La douleur peut présenter des irradiations ascendantes dans la mâchoire inférieure et les membres supérieurs. La douleur cède habituellement en quelques minutes. Elle est en général soulagée par la prise de trinitrine sublinguale.
- L'angor stable se différencie du syndrome coronarien aigu (SCA) sans sus-décalage du segment ST et de l'infarctus du myocarde (IDM) par les caractéristiques de la douleur (survenue à l'effort, durée < 30 minutes, sans variation de la fréquence et de la durée des crises) et par l'absence d'anomalies électrocardiographiques et d'augmentation des marqueurs biologiques de souffrance myocardique.
- Le diagnostic peut être confirmé par un sous-décalage du segment ST lors d'un ECG en crise ou d'une épreuve d'effort.

Complications :

Infarctus du myocarde, troubles du rythme, ischémie chronique entraînant une insuffisance cardiaque.

[image2(CAT devant un Angor Stable - Tresor de Medecine,CAT devant un Angor Stable - Tresor de Medecine)]http://img828.imageshack.us/img828/5672/src1585a01.png[/image2]
Avatar de l’utilisateur
Admin
Administrateur du site
 
Messages: 474
Inscription: Dim 19 Sep 2010 20:45


Retourner vers La Bibliothèque Thérapeutique - Conduites à Tenir

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


cron
  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 249, le Mer 7 Aoû 2019 10:33
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité