Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

La Bibliothèque Thérapeutique - Conduites à Tenir

[Cardiologie] 06 - Endocardite infectieuse

par Admin » Sam 11 Déc 2010 10:20

La maladie :

L'endocardite infectieuse (EI) est une inflammation d'origine infectieuse de l'endocarde, touchant principalement les valves cardiaques. En dépit des traitements antibiotiques, l'évolution de cette maladie reste sévère.

Physiopathologie :

Elle peut toucher des valves saines (34 % des cas), des valves lésées (33 % des cas), des prothèses valvulaires (20 % des cas). Staphylococcus aureus et les streptocoques d'origine digestive sont les germes le plus fréquemment rencontrés, en raison de l'augmentation du nombre de gestes invasifs (endoscopies, cathétérisation, prothèses valvulaires, pose de pace maker) et des soins buccodentaires au cours des 50 dernières années.

Epidémiologie :

L'incidence de l'EI est d'environ 1500 nouveaux cas par an en France. C'est une maladie de l'adulte (âge moyen : 56 ans). Elle concerne le plus souvent le cœur gauche, mais on constate une recrudescence des EI du cœur droit (15 %) en rapport avec la toxicomanie intraveineuse.

Diagnostic :

La classification de Duke définit 2 critères majeurs et 6 critères mineurs de diagnostic de l'endocardite infectieuse (EI). Le diagnostic est posé en cas d'association de 2 critères majeurs, de 1 critère majeur et de 3 critères mineurs, ou de 5 critères mineurs.
– Critères majeurs : 2 à 3 hémocultures positives, lésions caractéristiques d'endocardite à l'échographie ou apparition d'un souffle de régurgitation valvulaire.
– Critères mineurs : cardiopathie à risque ou toxicomanie intraveineuse, fièvre ≥ 38 °C, phénomènes vasculaires (embols septiques, infarctus pulmonaires, anévrisme mycotique, hémorragie intracrânienne, hémorragies conjonctivales, etc.), immunologiques (glomérulonéphrite, faux panaris d'Osler, taches de Roth, facteur rhumatoïde), microbiologiques, échographiques.

Le diagnostic peut également être posé sur des critères histologiques (étude anatomopathologique d'une végétation).
La plupart des EI étant d'évolution subaiguë, il n'y a plus lieu de distinguer l'EI lente (maladie d'Osler) de l'EI aiguë.

Complications :

La mortalité globale de l'EI est de l'ordre de 20 %, pouvant dépasser 50 % dans certaines situations (infection à Staphylococcus aureus sur prothèse valvulaire).


[image2(Endocardite Infectieuse - Tresor de Medecine,Endocardite Infectieuse - Tresor de Medecine)]http://img155.imageshack.us/img155/4193/src1510a01.png[/image2]

Empty promises always fade away...
Avatar de l’utilisateur
Admin
Administrateur du site
 
Messages: 474
Inscription: Dim 19 Sep 2010 20:45


par Admin » Mar 21 Déc 2010 08:51

[image2(Endocardite Infectieuse - Prophylaxie - Tresor de Medecine,Endocardite Infectieuse - Prophylaxie - Tresor de Medecine)]http://img574.imageshack.us/img574/3822/src1513a01.png[/image2]

Empty promises always fade away...
Avatar de l’utilisateur
Admin
Administrateur du site
 
Messages: 474
Inscription: Dim 19 Sep 2010 20:45


Retourner vers La Bibliothèque Thérapeutique - Conduites à Tenir

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité