Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

La Bibliothèque Thérapeutique - Conduites à Tenir

[Ophtalmologie] Glaucome chronique à angle ouvert

par Admin » Sam 12 Mar 2011 13:43

La maladie

Le glaucome chronique à angle ouvert (GAO) est une neuropathie optique caractérisée par une destruction progressive des cellules ganglionnaires de la rétine, entraînant à terme une atrophie du nerf optique, donc un risque de cécité.
Physiopathologie :
Les mécanismes de la neuropathie optique sont multifactoriels. Elle peut survenir avec ou sans élévation de la pression intraoculaire (PIO).

Epidémiologie :
Le GAO touche 1 à 2 % des patients de plus de 40 ans. On estime que 600000 à 1million de Français sont concernés, dont 400000 ignorent le diagnostic. Les principaux facteurs de risque sont l'hypertonie oculaire, l'origine ethnique (les sujets de peau foncée sont plus exposés), la faible épaisseur cornéenne qui fait sous-estimer la PIO réelle et entraîne un déficit de dépistage des sujets à risque, l'âge, les antécédents familiaux de GAO.

Complications :
Le GAO représente la seconde cause de cécité dans les pays développés après la DMLA.

Diagnostic :
Le glaucome chronique à angle ouvert (GAO) reste longtemps asymptomatique et le diagnostic repose, dans la presque totalité des cas, sur le dépistage systématique lors d'un examen oculaire pour correction de la presbytie et/ou pour la recherche des anomalies oculaires liées à l'âge (GAO, cataracte et dégénérescence maculaire liée à l'âge, ou DMLA).

Le diagnostic de GAO repose sur 4 éléments :
– atteinte bilatérale, mais le plus souvent asymétrique, du nerf optique caractérisée par l'un des points suivants : modification de la papille (fond d'œil), modifications de la couche des fibres optiques, modifications du champ visuel débutant dans la portion nasale ;
– aspect normal de l'angle iridocornéen (au gonioscope) ;
– absence d'une autre cause d'altération glaucomateuse du nerf optique (uvéite, syndrome de dispersion pigmentaire) ;
– fréquente hypertonie oculaire, même si 15 à 40 % des patients authentiquement glaucomateux ont une tension oculaire normale (< 21 mmHg).

Quels patients traiter ?
  • Les patients pour lesquels le diagnostic de GAO a été posé.
  • Certains patients suspectés de GAO, et avec une PIO élevée sans anomalie papillaire encore décelable, ou inversement ceux qui présentent des anomalies papillaires minimes et non pathognomoniques du GAO, même lorsque la PIO est normale (voir aussi Cas particuliers) après avis du spécialiste.

[image2(glaucome chronique a angle ouvert,glaucome chronique a angle ouvert)]http://i54.tinypic.com/2mqkpwk.png[/image2]

Empty promises always fade away...
Avatar de l’utilisateur
Admin
Administrateur du site
 
Messages: 474
Inscription: Dim 19 Sep 2010 20:45


Retourner vers La Bibliothèque Thérapeutique - Conduites à Tenir

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité