Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

Concours Précédents du résidanat des différentes Facultés de médecine

Epreuve de sciences fondamentales 2000 (Résidanat ALGER)

par margo » Mer 6 Avr 2011 10:16

Epreuve de sciences fondamentales 2000

(Faculté d’Alger)



1. RF. Les caractères permettent de définir mycobacterium tuberculoses sont :
A) Aérobiose stricte.
B) Temps de génération lent.
C) Sensibilité aux agents physiques.
D) Croissance sur milieu spécifique.
E) Mise en évidence par la coloration de Gram.

2. RF. La diarrhée par toxi-infection alimentaire peut être dur à :
A) Salmonella mineure.
B) Staphylococcus aureus.
C) Streptococcus pyogènes.
D) Clostridium perfringens.
E) Vibrio cholerae.

3. RJ. Le streptocoque présente une résistance naturelle à :
A) La pénicilline.
B) La gentamycine.
C) L’étythromycine.
D) La spiramycine.
E) La cefotaxime

4. RJ. Au cours de la fièvre typhoïde les décharges bactériennes dans le sang se font à partir :
A) Des végétations endocardiques.
B) D’un foyer intestinal.
C) D’une adénite mésentérique.
D) Dune thrombophlébite septique.
E) D’un foyer hépatique.

5. RJ. Neisseria gonorrheae est responsable des infections suivantes, sauf une laquelle :
A) La blennorragie.
B) La lymphogranulomatose vénérienne.
C) L’ophtalmie purulente du nouveau né.
D) Les atteintes articulaires.
E) La septicémie.

6. RJ. La conversion lysogénique pour une bactéries se définit comme :
A) L’acquisition d’un caractère somatique par un prophage.
B) L’acquisition d’un fragment de DNA par transformation.
C) L’acquisition d’un caractère somatique par conjugaison.
D) L’infection par un phage virulent.
E) Les propositions C+D.

7. RF .L’étude de la croissance bactérienne permet :
A) L’élaboration de milieux de culture pour les bactéries.
B) L’identification des bactéries selon leurs exigences nutritives.
C) Le suivi de l’activité bactéricide des antibiotiques.
D) Le dosage microbiologique des vitamines.
E) La surveillance du traitement antibiotique.

8. RJ. Le choix d’un antibiotique pour le traitement d’une infection est :
A) Basé sur les tests de sensibilité.
B) Dicté par la résistance naturelle aux antibiotiques.
C) Basé surtout sur la pharmacocinétique de l’antibiotique.
D) Les propositions A+B.
E) Les propositions A+C.

9. RJ. Les souches bactériennes de références, permettent de :
A) Tester les milieux.
B) Tester les réactifs.
C) Tester la sensibilité des souches pathogènes.
D) Tester l’activité des disques d’antibiotiques.
E) Aucune de ces propositions.

10. RJ. Dans la cellule bactérienne, les structures suivantes sont une cible potentielle pour l’action des antibiotiques, sauf une, laquelle :
A) La paroi bactérienne.
B) La membrane cytoplasmique.
C) Les ribosomes.
D) L’A .D. N bactérien.
E) La membrane nucléaire.

11. RJ. La maladie de Creutzfeldt Jacob :
A) Est due à un rétrovirus.
B) Est due à un picornavirus.
C) Peut être transmise par l’hormone de croissance humaine.
D) Son agent pathogène est en évidence en microscopie électronique.
E) Son agent pathogène est isolé en culture cellulaire.

12. RJ. La vaccination antivirale :
A) Est une immunisation passive.
B) Est indiquée uniquement à titre collectif.
C) Permet une protection de courte durée.
D) permet dans certains cas l’éradication complète de l’infection virale.
E) Permet actuellement la prévention de toutes les infections virales.

13. RJ. Les virus de la famille herpes)viridae possède tous les caractères suivants, sauf un, lequel :
A) La résurgence.
B) L’association de certains à des cancers.
C) La réinfection endogène.
D) La production d’IgM lors de la réinfection.
E) L’absence de traitement quelque soit le virus.

14. RF. La pénétration d’un virus au niveau d’une cellule :
A) Nécessite la présence de récepteurs spécifiques.
B) Nécessite de l’énergie « phénomène ».
C) Se fait à la température de 37° C.
D) Fait intervenir des forces électrostatiques.
E) Se fait obligatoirement par le phénomène de pinocytose.

15. RJ. Au niveau d’une capside à symétrie hélicoïdale, les unités de structures :
A) Sont groupées en capsomères.
B) Forment une figure géométrique bien défini.
C) Sont de nature glyco)protéique.
D) Sont antigéniques.
E) Les propositions A+B.

16. RJ. La prévention des infections virales par la sérothérapie :
A) Se fait de façon systématique.
B) Assure une protection temporaire.
C) Induit une réponse immunitaire durable.
D) Est Contre Indiquée chez la femme enceinte.
E) Se fait uniquement avec des anticorps spécifiques d’origine humaine.

17. RJ. Le gaz carbonique :
A) Est transporté principalement sous forme carbaminée.
B) Se trouve dans le sang principalement sous forme dissoute.
C) Son affinité pour l’hémoglobine diminue en cas d’acidose.
D) Son affinité pour l’hémoglobine augmente en cas de baisse de la température.
E) Aucune de ces propositions.

18. RJ. La P 50 est abaissée en cas de :
A) Baisse de la température.
B) Elévation du taux de 2,3 diphosphoglycérate (DPG).
C) Acidose.
D) Présence de méthémoglobine en excès dans le sang.
E) Les propositions B+C.

19. RJ. Quel est le plus important stimulus des centres respiratoires :
A) L’hypocapnie.
B) L’hypoxie.
C) L’hypercapnie.
D) L’hypoxie.
E) L’alcalose ventilatoire

20. RJ. La clearance de l’eau libre est positive en cas de :
A) Hypersécrétion en hormone antidiurétique.
B) Perfusion de sérum salé.
C) Hypo volémie.
D) Exposition à la chaleur.
E) Aucune de ces propositions.

21. RJ. Le métabolisme de base est augmenté :
A) Avec l’abondance du tissu adipeux.
B) En cas d’hypersécrétion d’hormones thyroïdien.
C) Chez le sujet âgé.
D) Chez la femme par rapport à l’homme.
E) Aucune de ces propositions.

22. RJ. Dans un trouble de l’hormonosynthèse thyroïdienne par défaut d’organisation de l’iode :
A) La captation d’iode est abaissée.
B) Le taux de TSH (thyréostimuline) est élevé.
C) Le test à la TSH corrige les troubles.
D) Les taux de T3 et T4 sont abaissée.
E) Les propositions B+D.

23. RJ. L’application d’anesthésique local sur un nerf cutané :
A) Bloque la conduction des fibres de gros diamètre.
B) Entraîne une disparition de la sensibilité tactile.
C) Entraîne une perte de la sensibilité thermique.
D) Ralenti la conduction des messages nociceptifs sur tout le trajet du nerf.
E) Agit en provoquant une ischémie du nerf en bloquant la conduction.

24. RJ. Le choc spinal :
A) Est dû a l’hypotension artérielle causée par la lésion du système vasomoteur.
B) Est provoqué par la dépression de l’activité spinale par l’anesthésie.
C) Reflète l’interruption d’influence facilitatrices descendantes.
D) Est principalement dû a l’inhibition des cellules de Renshaw.
E) Est causé par une dépolarisation permanente de tous les neurones spinaux.

25. RJ. Les médicaments de choix dans la bilharziose urogénitale sont :
A) La mébendazole.
B) Le praziquantel.
C) Le thianbendazole.
D) Le métronidazole.
E) Le niclosamide.

26. RJ. Les mesures hygiéno-diététiques de la toxoplasmose chez la femme enceinte séronégative sont les suivantes, sauf une, laquelle :
A) Bien laver les fruits et légumes.
B) Manger de la viande bien cuite.
C) Eviter tout contact avec le chat.
D) Eviter tout contact avec une personne contaminée.
E) Eviter les travaux de jardinage.

27. RJ. Le plasmodium falciparum :
A) Est à l’origine d’une fièvre tierce bénigne.
B) Est localisé en Amérique du Nord.
C) Ne ne présente aucune résistance au traitement.
D) Est transmis par un culex.
E) Est une érythrocytopathie.

28. RJ. Le paludisme se transmet par la piqûre d’un vecteur :
A) Glossines.
B) Phlébotome.
C) Anophèle.
D) Aèdes.
E) Culex.

29. RJ. Le Kyste hydatique partage les caractères suivants :
A) Son agent est echinococcus multilocularis.
B) Sa transmission se fait par un vecteur hématophage.
C) Le chien est son hôte définitif.
D) Son cycle est monoxène.
E) La larve est sa forme infestant.

30. RJ. Quelle est la raide symptomatique de la leishmaniose viscérale chez l’enfant :
A) Fièvre + ictère + douleurs abdominales.
B) Fièvre + pétéchies + splénomégalie.
C) Fièvre + pâleur + hépato-splénomégalie.
D) Hypothermie + douleur abdominale + constipation.
E) Fièvre +ictère + diarrhée.

31. RJ. La forme infestant du plasmodium est :
A) Le corps bleu.
B) L’oocyste.
C) Le mérozoite.
D) Le sporozoite.
E) Le schizoite.

32. RF. Le sycosis :
A) Est une teigne inflammatoire.
B) Se localise à la barbe.
C) Est du à trichophyton mentagraphytes.
D) Se traite par l’amphotéricine B.
E) Peut être d’origine animale.

33. RJ. Les hormones lipophiles possèdent, dans la cellule cible, des récepteurs localisés dans :
A) La mitochondrie.
B) La membrane.
C) Le cytosol.
D) Le noyeau.
E) Le cytosol et le noyeau.

34. RJ. Les glycogénoses de type l (déficit en G-6 phosphatase) et de type III (déficit en enzyme débranchant) s’accompagnent d’une :
A ) Acidose métabolique.
B) Hypoglycémie.
C) Hypertriglycéridémie.
D) Hyperlactacidémie.
E) Cirrhose.

35. RJ. Les lipoprotéines de faible densité (LDL) :
A) Sont fortement athérogènrs.
B) Sont les précurseurs des lipoprotéines de très basse densité (VLDL).
C) Sont riches en triglycérides.
D) Existent dans le sérum en période post prandiale.
E) Sont riches en Apoprotéine E.

36. RJ. La captation thyroïdienne des iodures est régulée par :
A) L’iode alimentaire.
B) Les hormones thyroïdiennes.
C) La TSH et les réserves intra-thyroidiennes en hormones.
D) La thyroglobuline.
E) La peroxydase et le système générateur d’H2 O2.

37. RJ. La biosynthèse d’une hormone protéique :
A) Se déroule dans la mitochondrie.
B) Se déroule dans le noyau.
C) Se fait initialement sous forme de précurseur inactif.
D) Nécessite un pouvoir réducteur (NADPH2).
E) Se fait à partir d’une ARN messager immature.

38. RJ. Les 17)hydroxy) stéroïdes proviennent du catabolisme :
A) Des androgènes.
B) Du cortisol.
C) Des androgènes et du cortisol.
D) Les oestrogènes.
E) De la progestérone.

39. RJ. La protéinurie de Bence Jones est constituée de :
A) Protéines urinaires.
B) Molécules d’immunoglobulines de structure anormale.
C) Protéines de bas poids moléculaire.
D) Chaînes légères d’immunoglobulines.
E) Chaîne lourdes d’immunoglobulines.

40. RJ. Lors d’une alcalose métabolique décompensée :
A) Les bicarbonates plasmatiques sont augmentés.
B) Le PH urinaire est normal.
C) L’ammonium urinaire augmente.
D) L’albumine diminue.
E) L’acidité titrable augmente.

41. RJ. Tous ces éléments interviennent dans le processus inflammatoire, sauf un, lequel :
A) Les cellules fibroblastique fixées du conjonctif.
B) L’exsudat riche en protéines et immunoglobulines.
C) Les prostaglandines.
D) L’opsonine.
E) La cellule myoépithéliale.

42. RJ. Le stroma cancéreux possèdes les caractères suivants, sauf un, lequel :
A) Est fait de cellules épithéliales bien différenciées.
B) Peut être le siége de remaniements calciques.
C) Peut être le siége d’une réaction inflammatoire.
D) Soutient et nourri la tumeur.
E) Est d’abondance variable selon le type de cancer.

43. RJ. Un granulome inflammatoire possèdes les caractères couinants, sauf un, lequel :
A) Est constitué de cellules inflammatoires variées.
B) Comporte une néo-vascularisation.
C- Ne concerne que les inflammations aigues.
D) Peut comporter des cellules géantes multinuclées.
E) Est de composition variable selon son étiologie.

44. RJ. Le carcinome spino-cellulaire présente les caractères suivant, sauf un, lequel :
A) Présente à l’histologie une kératinisation abondante.
B) Peut survenir sur des lésions de kératose sénile.
C) Donne des métastases par vois lymphatique.
D) Réélise une tumeur perlée.
E) Peut apparaître en peau saine sur les régions découvertes.

45. RF. L’inflammation :
A) Fait intervenir immédiatement des cellules de l’immunité.
B) S’accompagne d’oedéme intense dans certaines réactions allergiques.
C) Associé toutes ses formes une phase de diapédèse.
D) Est hémorragique au cours de certaines affections virales.
E) Est à prédominance séro-fibrineuse dans la pneumonie.

46. RF. L’infarctus :
A) Est secondaire à une oblitération d’une artère terminale.
B) S’accompagne d’une nécrose ischémique de tout l’organe.
C) Est entouré d’une réaction inflammatoire.
D) Peut entraîner une insuffisance rénale aigue.
E) Peut évoluer vers l’enkystement.

47. RF. La cirrhose hépatique :
A) Correspond à une destruction architecturale.
B) Est définie par une fibrose avec nodule de régénération.
C) S’accompagne de signes d’insuffisance hépatique.
D) Est secondaire à une hépatite A.
E) Peut succéder à une hémochromatose.

48. RJ. Le foie cardiaque :
A) Est caractérisé par une congestion active des artérioles.
B) Est hypotrophique, rouge sombre, d’aspect muscade.
C) Associe de la lésion de stase et de nécrose hépatocytaire.
D) S’accompagne de lésion de fibrose systématique.
E) Présente une tranche de section sèche et des viens colla bées.

49. RF. L’œdème aigu du poumon de nature lésionnelle peut compliquer :
A) Une pneumopathie.
B) Une inhalation de vapeurs toxiques.
C) Un bronchospasme.
D) Une pancréatite.
E) Une coagulation intra vasculaire disséminée (CIVD).

50. RJ. Au cours d’un état de choc cardiologique, tous ces signes suivants peuvent être observés, sauf un, lequel :
A) Une pression artérielle diminuée.
B) Des résistances artérielles systématiques diminuées.
C) Un débit cardiaque diminué.
D) Une fréquence cardiaque augmentée.
E) Un volume d’éjection systolique diminué.

51. RJ. Les traitements utilisés par vois veineuse urgence dans l’asthme aigu grave sont les suivants, sauf un, lequel :
A) Théophylline.
B) Terbutaline.
C) Salbutamol.
D) Corticoïde.
E) Hydratation.

52. RJ. Au cours d’une insuffisance respiratoire aigue, on peut retrouver les signes cliniques suivant, sauf un, lequel :
A) Dyspnée.
B) Tachypnée.
C) Bradypnée.
D) Päteur.
E) Cyanose.

53. RJ. Les complications de l’insuffisance rénale aigue oligo anurique sont les suivantes, sauf une, laquelle :
A) Une hémorragie digestive.
B) Un oedème aigu du poumon.
C) Une hyperkaliémie.
D) Une hypertension artérielle.
E) Une déshydratation.

54. RJ. L’association d’une déshydratation intracellulaire avec une hyperhydratation extracellulaire se traduit par :
1- Pli cutané.
2-Hypotesion artérielle.
3-Oedémes périphériques.
4-Hyponatrémie.
5-Hypernatrémie.
6-Hyperprotidémie.

A-1+4.
B-1+6.
C-2+5.
D-3+5.
E-3+4.

55. RJ. L’arrêt circulatoire est affirmé par :
A) Une cyanose importante.
B) Une absence de mouvements respiratoire.
C) Une mydriase bilatérale.
D) Une absence pouls fémoraux et carotidiens.
E) Une absence d’audition des bruits cardiaques.

56. RJ. Les signes cliniques d’une hyperhydratation intracellulaires sont les suivants, sauf un, lequel :
A) Nausées.
B) Céphalées.
C) Crampes musculaires.
D) Soif modérée.
E) Obnubilation.

57. RJ. Le parenchyme intra lobulaire du foie comporte les constituants suivants sauf un, lequel :
A) Cellules hépatique.
B) Capillaires sanguins.
C) Trame conjonctive de soutien.
D) Capillaire lymphatique.
E) Canalicules biliaires.

58. RJ. La zone para corticale du ganglion lymphatique comporte les éléments suivants, sauf un, lequel :
A) Veinules post-capillaires.
B) Lymphocytes B.
C) Lymphocytes T.
D) Cellules réticulaires.
E) Follicules lymphoïdes.

59. RJ. Les dérivés du mésoblaste latéral est :
A ) La somatopleure et la splanchnopleure.
B) Les riens définitifs.
C) Les riens intermédiaires.
D) La fois et la rate.
E) Les parties somatiques des glandes génitales.

60. RJ. Les traits scalariformes caractéristiques du myocarde correspondent aux zones de contact entre les cellules :
A) Myocardiques.
B) Myocardiques et nodales.
C) Myocardiques et mésothéliales.
D) Myocardiques et endocardiques.
E) Nodales.

61. RJ. A la fin de la gestation, la diminution d’épaisseur de la barrière foeto-maternelle est due aux transformations morphologiques suivantes, sauf une, laquelle :
A) La disparition du syncytiotrophoblaste.
B) L’arrêt des mitoses cellulaires dans la paroi.
C) L’amincissement de l’endothélium des capillaires fœtaux des villosités choriales.
D) La disparition du cytotrophoblase.
E) L’amincissement du mésenchyme extra embryonnaire.

62. RJ. La membrane de SLAVJANSKI du follicule ovarien mur :
A) Correspond à la membrane plasmique de l’ovocyte.
B) Sépare la thèque interne de la granulosa.
C) Sépare la thèque interne de la thèque externe.
D) Sépare la thèque externe du stroma conjonctif ovarien.
E) Sépare l’ovocyte de la granulosa.

63. RJ. Parmi les hormones énumérées ci-dessous, quelle est celle qui est retrouvée dans les extraits placentaires mais qui n’est pas élaborée par le placenta :
A) L’hormone gonadotrophine chorionique.
B) L’hormone lactogène placentaire.
C) Fragments de vésicules thyroïdiennes en coupe tangentielle.
D) Centres germinatifs capables d’engendrer de nouvelles vésicules.
E) Petites vésicules thyroïdiennes en hyperactivité.

64. RJ. Les cordons inter folliculaires (îlots de WOLFLER) dans le parenchyme de la glande thyroïde signifie la présence de :
A) Vestiges de cordons embryonnaires.
B) Vésicules thyroïdiennes involuées.
C) Fragments de Vésicules thyroïdiennes en coupe tangentielle.
D) Centres germinatifs capables d’engendrer de nouvelles Vésicules.
E) Petites Vésicules thyroïdiennes en hyperactivité.

65. RJ. Un des examens biologiques suivants n’est pas utilisé dans les surveillances biologiques de l’infection par le VIH :
A) La numération des lymphocytes CD4+.
B) L’évaluation du rapport CD4/CD8.
C) Le dosage de l’antigénémie P24.
D) Le dosage des immunoglobulines sériques.
E) Le dosage de l’anticorps anti-P24.

66. RJ. L’immunisation d’un animal avec des anticorps purifiés provenant à la production d’anticorps de spécificité :
A) Anti-iso typique.
B) Anti-allotypique.
C) Anti-idiotypique.
D) Les propositions A+ B.
E) Les propositions A+B+C.

67. RJ. Les auto anticorps anticytoplasme du polynucléaire neutrophile (ANCA) sont retrouvés principalement dans :
A) La maladie de WEGENER.
B) La sclérodermie.
C) La dermatomyosite.
D) Le syndrome de GOUGEROTS JOGREN.
E) Le syndrome de SHARP.

68. RJ. Au cours du lupus érythémateux disséminé (LED), la survenue d’une phlébite au niveau d’un des membres inférieurs doit rechercher une des anomalies immunologiques suivantes, laquelle :
A) Agglutinines froides.
B) Immuns complexes circulants (CIC).
C) Auto anticorps antiphospholipides.
D) Hypergammaglobulinémie poly clonale.
E) Auto anticorps anti-S-m.

69. RJ. Au cours de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH):
A) La contamination virale est suivie d’une phase de latence biologique.
B) L’antigénémie P24 n’augmente pas durant la phase de primo-infection.
C) Le virus peut être mis en évidence dans les lymphocytes sanguins et les tissus lymphoïdes pendant la période asymptomatique.
D) La réponse T cytotoxique et le taux d’anticorps anti P-24 sont durant la période asymptomatique.
E) La phase SIDA maladie se manifeste, dès le début, sur le plan biologique par un taux sanguin de lymphocytes T CD4+ inférieur à 200 cellules/mm3.

70. RJ. Le diagnostic étiologique d’un eczéma de contact professionnel peut se faire par :
A) Des tests épi cutanés effectués avec la ou (les) substance (s) incriminée (s) et lecture après la 48ème minute.
B) L’injection intradermique de la (ou les) substance (s) incriminée (s) avec lecture à la 20ème minute.
C) Une biopsie cutanée.
D) Le dosage d’immunoglobulines E (LGE) sérique spécifiques.
E) La numération des éosinophiles sanduins.

71. RJ. Le système du complément :
A) Est un facteur de l’immunité non spécifique augmentant la phagocytose.
B) Participe à la réaction inflammatoire grâce aux composants C3 et C5 a.
C) Ne nécessite pas toujours des complexes antigène anticorps pour son activation.
D) Intervient dans l’immunocytoadhérence par le composant C3b.
E) Joue un rôle important dans la neutralisation des bactéries grâce à ses quatre premiers composants C1, C2, C3, C4.

72. RJ. L’immunité humorale peut être explorée par tous les examens suivants, sauf un, lequel :
A) L’examen immunoélectrophorétique du sérum.
B) Le dosage pondéral des classes et sous classe d’immunoglobulines.
C) Le titrage des allo hémagglutinines du système érythrocytaire ABO.
D) Le dosage des fractions C3 et C4 du complément.
E) Le titrage des anticorps antitétaniques après vaccination.

73. RJ. Les limites d’un épanchement enkysté de la grande scissure sont nettes sur :
A) Le cliché de face.
B) Les clichés de face et de profil.
C) Le cliché de profil.
D) Aucun des deux.
E) Le décubitus latéral avec rayon horizontal.

74. RJ. Toutes ces structures anatomiques sont antérieures, sauf une, laquelle :
A) Le bouton aortique.
B) Le bord droit du cœur.
C) Le bord gauche du cœur.
D) Le segment antérieure du lobe supérieur droit.
E) L’aorte ascendante.

75. RF. L’atélectasie par obstruction se voit dans :
A) Le cancer bronchique.
B) Le corps étranger.
C) Le bouchon muqueux.
D) L’épanchement pleural.
E) L’adénome bronchique.

76. RJ. La scissure para cardiaque sépare :
A) Une portion médiane et basale du reste du lobe inférieur.
B) Les serments de la lingula.
C) Le segment apical du reste du lobe inférieur.
D) Les lobes inférieur et moyen.
E) Les segments du lobe moyen.

77. RJ. Une pneumonie de la lingula sera soupçonnée sur une incidence en :
A) Oblique antérieure droit.
B) Décubitus latéral gauche.
C) Lordose.
D) Pro cubitus.
E) Décubitus latéral droit.

78. RF. Une atélectasie du lobe moyen :
A) Efface le bord droit du cœur.
B) Déplace la petite scissure vers le bas.
C) Déplace la grande scissure vers l’atélectasie.
D) Efface la partie interne du diaphragme.
E) Peut déplacer le hile droit vers le bas.

79. RJ. La petite scissure, les scissures azygos et para cardiaque se voient :
A) Souvent chez l’enfant.
B) Presque toujours à gauche.
C) Souvent à droite.
D) Des deux cotés.
E) Souvent chez la femme.

80. RJ. Une téléradiographie de face se réalise habituellement, selon les règles suivantes, sauf une, laquelle :
A) Patient en position debout.
B) Patient à 1.5 mètres de la source de rayon X.
C) A la fin d’une inspiration profonde.
D) Avec un rayon incident antéropostérieur.
E) En apnée.
Avatar de l’utilisateur
margo
 
Messages: 171
Inscription: Ven 1 Oct 2010 15:55


Retourner vers Concours Précédents du résidanat des différentes Facultés de médecine

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité