Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

نسائم إيمانية

Le coran et la science moderne

par Escherichia_coli » Jeu 20 Jan 2011 17:58

Le coran et la science moderne


Introduction :

Le coran qui est d’une façon générale un miracle, est inimitable sous plusieurs rapports, dont les deux principaux sont :

* a - sa forme et son style.
* b - sa signification et son contenu .

Le coran est un miracle de par son style éloquent et concis qui a émerveillé les spécialistes de la rhétorique. C’est aussi un miracle de par son rythme et sa cadence qui charment l’oreille de tout auditeur.
Du point de vue de son contenu, le coran n’est pas un livre scientifique. Son but n’est pas d’établir des lois ou des théories à telle ou telle science. En d’autres termes ce n’est pas un livre de chimie et de physique, ni un livre de biologie et d’astrologie, mais plutôt un livre destiné à l’éducation de l’homme et qui est pour lui un guide. C’est ainsi que lorsque le coran évoque certaines questions historiques ou scientifiques, il ne vise qu’à guider l’homme à travers les vestiges et les signes utilisés comme paraboles.
Le coran a pour objet le développement et l’épanouissement des facultés rationnelles de l’homme qu’il entreprend, d’une façon générale, à travers des références scientifiques. D’ailleurs les premiers versets coraniques révélés à notre maître Mohamed étaient ceux qui glorifiaient la science et la plume (calame).


Exposé coranique sur les sciences modernes :

* 1 - le coran, dans le cadre de son objectif qui est celui de l’éducation de l’homme, évoque, selon les circonstances, certaines connaissances humaines dans plusieurs domaines, telles les sciences empiriques, en tant qu’introduction pour la réalisation de son objectif.
* 2 - l’homme connaît bien les phénomènes naturels qui l’entourent, mais ignore cependant ce qui relève du domaine métaphysique.
* 3 - le coran fait allusion à certains phénomènes en rapport avec l’être humain, la terre, le ciel et les plantes afin de mettre en valeur le rôle des sciences naturelles dans le développement spirituel de l’homme.
* 4 - en exposant certaines vérités scientifiques, le coran n’use pas de termes techniques particuliers, mais utilise plutôt une terminologie qui convient à toute époque.
* 5 - étant donné que les théories scientifiques changent constamment et se complètent, il convient d’être très prudent quant au rapprochement que l’on fait entre les vérités coraniques et certaines théories scientifiques, en d’autres termes il vaut mieux s’abstenir d’interpréter un verset coranique à la lumière de donnée scientifique.


Avis d’un savant étranger sur le coran :

le docteur M. Bucaille a écrit : « ce qui frappe l’esprit de qui est confronté avec un tel texte pour la première fois, c’est l’abondance des sujets traités : la création, l’astronomie, la terre, le règne animal et le règne végétal, la reproduction humaine. Alors que l’on trouve dans la bible de monumentales erreurs scientifiques, ici, je n’en découvrais aucune. Ces aspects scientifiques du coran m’ont profondément étonné car je n’avais jamais cru possible jusqu’alors qu’on puisse découvrir dans un texte rédigé il y a plus de treize siècles tant d’affirmations relatives à des sujets extrêmement variés, absolument conformes aux connaissances scientifiques modernes. Le coran n’est pas pour autant un livre ayant pour but d’exposer certaines lois qui régissent l’univers. Il a un but religieux essentiel. C’est principalement à propos des descriptions de l’omnipotence divine que des invitations à réfléchir sur les oeuvres de la création sont adressées à l’homme ».



Quelques exemples de sciences empiriques :


1 - apparition du système solaire :
La thèse la plus célèbre relative au système solaire, est celle de Laplace selon laquelle le soleil serait issu d’une nébuleuse en rotation. Ainsi, le ciel et la terre formaient un tout unique compact, qui par suite, a éclaté. Malgré les différents avis concernant l’apparition du système solaire, il n’en demeure pas moins que la thèse de Laplace est celle qui prédomine dans les milieux scientifiques.
A présent voyons ce que dit le noble coran à ce propos : « eh quoi ! Les mécréants ne savent-ils pas donc que les cieux et la terre formaient un chaos, que nous les avons dissociés et que, de l’eau, nous avons fait tout ce qui est vivant ? Eh quoi ! Ne croiront-ils donc pas ! ».

2 - extension de l’univers :
Parmi les questions scientifiques subtiles, celle de l’extension continue de l’univers et du monde de l’espace est demeurée ignorée jusqu’au dernier siècle. Alors que le coran déclare : « et le ciel, nous l’avons puissamment édifié et c’est nous qui [lui avons assigné] un immense espace », le célèbre savant, Aristote, dit : « l’espacement des galaxies et la distance qui nous sépare de chacune d’elles nous laissent supposer, qu’au début, l’univers formait une masse unique ».


un autre dit : « le monde est en état d’extension continue, c’est ainsi que partout où notre regard est porté, les galaxies s’écartent les unes des autres, les distances qui les séparent augmentent chaque jour, et les galaxies les plus éloignées s’éloignent à une plus grande vitesse. A titre d’exemple, au moment où j’écris cette expression, ces galaxies sont à une distance de deux cent mille miles de notre terre.


Le noble coran dit : « en vérité, il y a, dans la création des cieux et de la terre et dans l’alternance de la nuit et du jour, des signes certains pour les hommes doués d’intelligence qui assis, debout ou couchés se souviennent d’Allah, méditent sur la création des cieux et de la terre [en disant] : « seigneur, ce n’est pas en vain que tu as créé cela ! Gloire à toi ! Préserve-nous du supplice du feu ! ».


La loi de l’attraction :

Avant newton, personne ne connaissait l’attraction universelle qui a fait sa célébrité. il est dit à cet égard : « newton a prouvé que la chute des corps sur la terre, la rotation de la lune autour de la terre ainsi que le mouvement des astres sur leur orbite, proviennent tous d’une seule loi qui est celle de l’attraction. L’une des questions scientifiques les plus complexes, était de prouver que la force attractive émanant d’un corps sphérique était la même lorsque le corps dans sa totalité se concentrait au centre de cette sphère et tant que cela n’aura pas été prouvé, la théorie sur l’attraction demeurera confuse et ambiguë et non fondée sur des calculs mathématiques exacts ».
Le noble coran dit à cet égard : « c’est Allah qui a élevé les cieux sans piliers visibles pour vous et s’est installé sur son trône. Il a imposé au soleil et à la lune [de poursuivre] chacun sa course jusqu’au terme fixé, réglé l’ordre [de l’univers], et [vous] expose en détail ses versets afin que vous ayez la certitude de le rencontrer ».


Mouvement complémentaire du monde :

En réponse aux matérialistes qui soutiennent que le monde et l’homme sont voués à l’extinction, le noble coran souligne le mouvement complémentaire du monde et dit :
« Eh quoi ! N’ont-ils pas vu comment nous avons construit et paré le ciel au-dessus de leurs têtes, net de toute fissure ? ».
« Eh quoi ! Avons-nous été harassés par la première création ? En somme ils sont dans la confusion [au sujet] d’une création nouvelle ».
Celui qui pense que le monde est immobile est dans l’erreur. Le monde est en perpétuel mouvement et l’homme se meut et continue à se mouvoir même après sa mort dans un mouvement de complémentarité du monde spirituel jusqu’au jour du jugement.


Mouvement de la terre :

Galilée s’était heurté, il y a trois siècles, à une forte opposition à sa théorie relative au mouvement de la terre. Pourtant, le noble coran atteste cette vérité qui a fini par être admise dans un environnement marqué par une ignorance totale.

Le coran dit à ce propos :
« N’avons nous pas disposé la terre comme un berceau, et les montagnes comme des piquets ? ».
« Il a créé les cieux sans piliers visibles pour vous, jeté sur la terre des [monts] immobiles pour qu’elle ne branle pas sous vous ».
Ainsi le coran compare la terre au berceau, car le berceau, tout en étant en mouvement, représente un lieu de stabilité et de sérénité. Dans un autre verset, il la compare au chameau qui glisse, dans un doux mouvement, sur les sables du Sahara : « c’est lui qui a pour vous rendu la terre soumise ».

La forme sphérique de la terre :

Autrefois, on s’imaginait que la terre était une surface plate et uniforme. Ce n’est que bien des siècles plus tard qu’on parvint à établir la preuve de la sphéricité de la terre. Pourtant cette vérité est attestée dans le coran depuis plus de quatorze siècles : « j’en jure par le maître des orients et des occidents ».
Il est évident que c’est par sa sphéricité que la terre, en tournant sur elle même autour de son axe, donne lieu à la multiplicité des orients et des occidents. Ainsi chaque point de la surface terrestre devient un orient pour tel peuple et un occident pour tel autre. Si la terre était plate, elle aurait un seul orient et un seul occident.


Composants du lait :

Les données coraniques s’accordent avec les résultats des études scientifiques modernes. Allah dit à ce propos :
« Vous avez, en vérité, un enseignement [à tirer] des troupeaux. De ce que leurs entrailles contiennent de chyme et de sang, nous vous donnons comme boisson un lait pur, agréable pour ceux qui le boivent ».


Parité de la plante :

La découverte du phénomène de la fécondation de la plante est assez récente. Les savants n’ont pris connaissance de l’activité des cellules qu’après la découverte du microscope. Pourtant cette vérité est nettement attestée par les versets coraniques suivants :
« N’ont-ils pas vu la terre [et] combien nous y avons fait croître de couples [de plantes] généreuses ? ».
« Qui a fait de la terre un berceau pour vous, y a tracé des chemins à votre intention, fait descendre une eau du ciel. Par elle, nous faisons [en effet], germer des couples de diverses plantes ».
Après avoir fait allusion au phénomène de la parité dans la vie de l’homme, de l’animal et de la plante, le noble coran étend cette parité sur l’existence entière. Allah dit : « de toute chose nous avons créé un couple afin que vous réfléchissiez ».
L’homme a finalement compris que toute chose est composée d’atomes infinitésimaux constitués de particules négatives appelées électrons, et de particules positives appelées protons, ce qui nous amène à dire que le monde tout entier est fondé sur le système paritaire. Le savant max blanc a dit : « tout corps physique est constitué d’électrons et de protons ».


Croissance du volume de la terre :

Les expériences scientifiques ont prouvé entre autres, que le volume de la terre augmentait en raison du développement des racines des plantes à l’intérieur de la terre, sous l’effet de l’eau qui y pénètre. Les racines assurent 95% de leurs besoins en air et 5% seulement en terre. Il en résulte que le volume de la terre, croît à une moyenne inimaginable, à travers le développement des racines. Le noble coran dit à ce propos : « ainsi tu vois une terre [naguère] desséchée, reprendre vie, gonfler dès que nous l’arrosons de pluie, [puis] donner naissance à de splendides couples de végétaux de toute espèce ».



La fécondation :

Le noble coran fait également état du rôle des vents dans la fécondation. Il dit à ce propos : « nous envoyons des vents fécondants et faisons descendre du ciel une eau avec laquelle nous étanchons votre soif et dont vous n’étiez pas les magasiniers ».

Le coran a donc levé le voile sur un des secrets de la nature en indiquant le rôle des vents dans la fécondation des nuages.


Les plantes :

Les experts disent qu’il ne suffit pas qu’il y ait saturation de la vapeur d’eau dans l’air pour que se forment les nuages et la pluie. Un troisième facteur est nécessaire de même qu’une fécondation. C’est ainsi que pour provoquer des pluies artificielles, on procède à une fécondation artificielle par l’utilisation d’avions qui répandent des poussières d’eau ou de neige.


Ce sont là des questions scientifiques que le noble coran a mentionnées il y a plus de quatorze siècles, dans un environnement où domine l’ignorance, bien qu’il ne soit pas un livre scientifique, et qu’il ne vise pas à établir des vérités scientifiques.



il n’en demeure pas moins que la science est encore à ses premiers pas dans ses découvertes, et qu’elle continuera à découvrir d’autres vérités, inconnues à ce jour, et qui pourtant sont mentionnées dans le livre d’Allah.


Résumé :

* 1 - le coran est inimitable sous plusieurs rapports : stylistique, forme, contenu et signification.

* 2 - bien que l’objectif du coran est essentiellement l’éducation de l’homme, et non l’exposition de questions scientifiques, historiques ou philosophiques, il comprend tout de même un nombre impressionnant de signes scientifiques.

* 3 - lorsque le coran évoque les questions scientifiques, il emploie un style particulier qui convient à toute époque.

* 4 - il convient d’être très prudent quant à l’interprétation du coran suivant certaines données scientifiques, en d’autres termes il vaut mieux s’abstenir d’interpréter abusivement des versets coraniques.

* 5 - le coran comprend des signes évidents sur le système solaire, l’extension de l’univers, la loi de l’attraction, le mouvement complémentaire du monde, le mouvement de la terre et sa sphéricité, le phénomène de la parité, la fécondation des plantes, la croissance du volume de la terre...









just be your own
Avatar de l’utilisateur
Escherichia_coli
 
Messages: 25
Inscription: Mer 19 Jan 2011 18:46


Retourner vers نسائم إيمانية

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité