Trésor de Médecine Forum des Étudiants en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie

QCMs et Dossiers de Préparation du résidanat

Cardiologie - QCM + Corrigé Type

Dossiers/QCM + Leurs solutions:
si vous avez des Dossiers/QCM non résolus, vous pouvez les proposer au modérateur de la rubrique des Cas Cliniques

par margo » Dim 17 Oct 2010 16:24

1- Dissection aortique 1
L'une de ces complications ne fait pas partie du tableau de dissection
aiguë de
l'aorte. Laquelle ?
1- hémopéricarde
2- insuffisance mitrale aiguë
3- hémothorax
4- accident vasculaire cérébral
5- paraplégie
Réponse : 2

Electrocardiogrammes pathologiques 1
Parmi les signes électrocardiographiques suivants pouvant apparaître
lors d'un
traitement par digitaliques, relevez ceux qui imposent l'arrêt du
traitement.
1- rythme sinusal à 70/min avec PR à 0,20 seconde
2- tachysystolie auriculaire ou tachycardie atriale à 180 par minute
3- sous décalage concave vers le haut du segment ST
4- extrasystoles ventriculaires polymorphes
5- bradycardie sinusale de repos à 38 par minute
Réponse : 2-4-5


Hta essentielle 1
Parmi les examens ci-dessous, lequel n'entre pas dans le bilan de
retentissement d'une HTA ?
1- fond d'œil
2- échographie cardiaque
3- électrocardiogramme
4- créatininémie
5- ionogramme urinaire
Réponse : 5


Quel traitement anti-hypertenseur est à instaurer, en première
intention et en
l'absence de contre-indication, lorsque l'HTA est associée à une
insuffisance
coronarienne ?
1- inhibiteur de l'enzyme de conversion
2- inhibiteur calcique
3- diurétique
4- Alpha-bloquant
5- Bêta-bloquant
Réponse : 5

Quelle est l'anomalie qui peut faire évoquer la présence d'une
hypertrophie
ventriculaire gauche chez un sujet hypertendu ?
1- un PR à 0.28
2- un BAV 3
3- une ischémie sous épicardique D1AVL
4- un Sokolow à 40 mm
5- un axe hyper droit
Réponse : 4

Laquelle de ces propositions n'est pas une contre-indication au
traitement par
béta-bloquants dans l'HTA ?
1- insuffisance rénale
2- insuffisance cardiaque
3- syndrome de Raynaud
4- asthme
5- artériopathie des membres inférieurs
Réponse : 1



Quels sont parmi les items suivants ceux qui constituent les
indicateurs de
risque de survenue d'une hypertension artérielle ?
1- des facteurs individuels (âge, sexe, surpoids, diabète)
2- des facteurs d'environnement (consommation de sodium, alcool)
3- l'appartenance à une catégorie socio-professionnelle défavorisée
4- la présence d'une arythmie complète par fibrillation auriculaire
5- la prise d'un traitement pour une dyslipidémie
Réponse : 1-2-3

Parmi les traitements anti-hypertenseurs suivants, quels sont ceux que
l'on
peut utiliser chez la femme enceinte ?
1- inhibiteurs de l'enzyme de conversion
2- béta-bloquants
3- calcium-bloquants
4- dihydralazine
5- clonidine
Réponse : 2-4-5

Quelle est la proposition exacte concernant la définition de
l'hypertension
artérielle ?
1- les valeurs de référence ont été obtenues de façon invasive
2- les valeurs de référence sont différentes chez l'homme et chez la
femme
3- l'hypertension artérielle systolique isolée est définie par une
pression
artérielle systolique > 160 mmHg et une pression artérielle
diastolique
normale
4- les valeurs de référence sont différentes selon que l'on utilise la
mesure
clinique ou la mesure ambulatoire
5- des chiffres tensionnels anormalement élevés au cours d'une
consultation
suffisent à retenir le diagnostic d'hypertension artérielle
Réponse : 4

La prescription d'un traitement diurétique thiazidique justifie en
première
intention des contrôles de :
1- kaliémie
2- créatininémie
3- uricémie
4- rénine plasmatique
5- clairance de la créatinine
Réponse : 1-2-3

La prescription d'un inhibiteur de l'enzyme de conversion (IEC) peut
être
responsable :
1- d'une hypokaliémie
2- d'une élévation de la créatininémie
3- d'une toux
4- d'un trouble de la conduction auriculo-ventriculaire
5- d'une insuffisance cardiaque
Réponse : 2-3

La prescription d'un inhibiteur calcique (ICA) peut être responsable :
1- d'une élévation de la créatininémie
2- d'un trouble de la conduction auriculo-ventriculaire
3- d'une baisse de la kaliémie
4- d'une augmentation de la fréquence cardiaque
5- de céphalées
Réponse : 2-4-5


[b]Hta essentielle 2
Au cabinet médical, en référence à la méthode auscultatoire, les
valeurs de
normalité de la pression artérielle au repos sont les suivantes :
1- PAS > 140 mmHg
2- PAS = 140 mmHg
3- PAS < 140 mmHg
4- PAD = 90 mmHg
5- PAD < 90 mmHg
Réponse : 3-5

Quelles sont les valeurs normales de la pression artérielle clinique
(en mmHg)?

1- < 130/85
2- < 160/95
3- < 135/85
4- < 140/90
5- <140> 160/90 mmHg
2- HTA persistante sous une monothérapie par diurétique
3- HTA non contrôlée par une trithérapie comportant un diurétique
4- Pression artérielle > 140/90 mmHg
5- Absence d'observance au traitement antihypertenseur
Réponse : 3-4
Hta secondaire 1

Une alcalose hypokaliémique doit vous faire évoquer :
1- une sténose des artères rénales
2- une maladie de Basedow
3- un panhypopituitarisme
4- une acromégalie
5- une hémodilution
Réponse : 1

Des chiffres de pression artérielle à 230/120 mm Hg sont retrouvés chez
une
femme de 46 ans. Quelle est la circonstance clinique où cette HTA doit
être
respectée ?
1- grossesse
2- dissection aortique
3- infarctus du myocarde à la phase aiguë
4- accident vasculaire cérébral ischémique
5- oedème aigu du poumon cardiogénique
Réponse : 4


Une hypertension artérielle est fréquemment retrouvée dans les
pathologies
suivantes, sauf :
1- un bloc auriculo-ventriculaire complet
2- une insuffisance aortique
3- une insuffisance surrénale aiguë
4- une hyperthyroïdie
5- une greffe hépatique
Réponse : 3

Quel est le signe, parmi les suivants, qui peut orienter vers une
hypertension
artérielle (HTA) non essentielle ?
1- antécédent familial d'HTA
2- HTA modérée
3- race noire
4- début d'HTA à 60 ans
5- souffle para-ombilical gauche
Réponse : 5

En présence d'une poussée hypertensive, dans quel cas ne
préconisez-vous pas de
traitement antihypertenseur, en urgence ?
1- oedème aigu du poumon
2- dissection aortique
3- accident vasculaire de type ischémique
4- hémorragie méningée
5- hémorragie cérébrale
Réponse : 3

Dans un hyperaldostéronisme primaire on retrouve un des éléments
suivants,
lequel .
1- une diminution de la réabsorption du Na+
2- une augmentation de la réabsorption du K+
3- une hyperkaliémie
4- une HTA
5- une diminution de la volémie
Réponse : 4

Une femme de 56 ans hypertendue présente une déstabilisation de ses
chiffres
tensionnels à la mesure clinique sur plusieurs mesures consécutives.
Quel est
l'argument qui peut faire évoquer en plus une origine rénovasculaire ?
1- sexe féminin
2- l'âge de la patiente
3- dégradation simultanée de sa fonction rénale
4- variabilité importante des mesures sur un Holter PA
5- ATCD familiaux d'HTA
Réponse : 2

Quels sont les arguments de la liste suivante qui orientent vers une
HTA
réno-vasculaire chez un homme de 58ans atteint d'une hypertension
artérielle
sévère ?
1- tabagisme important
2- HTA familiale
3- signes palpatoires et auscultatoires d'athérome des membres
inférieurs
4- obésité
5- HTA résistante à une trithérapie bien conduite
Réponse : 1-3-5

Parmi les étiologies de l'hypertension artérielle citées ci-dessous,
lesquelles
s'accompagnent habituellement d'une hypokaliémie ?
1- adénome de Conn
2- phéochromocytome
3- prise de réglisse
4- prise de vasoconstricteurs nasaux
5- sténose dysplasique de l'artère rénale
Réponse : 1-3-5

L'existence d'une HTA secondaire à un phéochromocytome est évoquée
devant la
présence :
1- de poussées hypertensives
2- une HTA sévère
3- de l'association : céphalées, palpitations, sueurs
4- de la présence de l'un ou l'autre de ces symptômes : céphalées,
palpitations, sueurs
5- d'une réponse très positive au traitement par inhibiteur calcique
Réponse : 1-2-3-4
Hta secondaire 2

L'existence d'une HTA secondaire à un hyperaldostéronisme est évoquée
devant :
1- des poussées hypertensives
2- une HTA sévère
3- une asthénie ou des crampes musculaires
4- une kaliémie basse
5- une natrémie élevée
Réponse : 3-4


Parmi les pathologies suivantes entraînant une HTA secondaire, une
seule est
classiquement associée à une protéinurie nulle. Laquelle ?
1- néphropathie diabétique
2- sténose d'une artère rénale
3- reflux vésico-urétéral
4- adénome de Conn
5- néphropathie de Berger
Réponse : 4

Il est licite de faire baisser les valeurs de la pression artérielle
lorsqu'elle est élevée dans les cas suivants, sauf un. Lequel ?
1- insuffisance cardiaque
2- dissection aortique
3- infarctus du myocarde
4- accident vasculaire cérébral ischémique
5- oedème aigu des poumons
Réponse : 4

Lors de la survenue d'un accident vasculaire cérébral ischémique avec
tension
artérielle élevée, on peut adopter toutes les attitudes suivantes, sauf
une.
Laquelle ?
1- hospitalisation du sujet
2- mise en place de sérum glucosé
3- mise en place d'oxygène par voie nasale
4- traitement anti-hypertenseur
5- intubation
Réponse : 4

Une sténose de l'artère rénale doit être suspectée devant toutes les
situations
suivantes sauf une. Laquelle ?
1- Une hypertension artérielle résistante au traitement
2- Un souffle abdominal
3- Une hypertension artérielle systolique isolée
4- Une hypertension artérielle récemment aggravée
5- Une hypertension artérielle d'apparition récente
Réponse : 3

L'hypertension artérielle (HTA) peut être secondaire à une pathologie
spécifique. Lesquelles des maladies ou anomalies suivantes peuvent être
responsables d'une HTA ?
1- Sténose d'une artère rénale
2- Hyperthyroïdie
3- Glomérulonéphrite
4- Hémorragie méningée
5- Maladie de Marfan
Réponse : 1-2-3-4
Insuffisance cardiaque 1

Chez un malade en insuffisance cardiaque, l'utilisation des
digitaliques est
l'indication privilégiée en cas de :
1- bradycardie sinusale
2- bigéminisme ventriculaire
3- tachyarythmie par fibrillation auriculaire
4- tachycardie ventriculaire
5- rythme électrostimulé en permanence
Réponse : 3
Les symptômes de l'oedème aigu pulmonaire sont :
1- la dyspnée avec bradypnée expiratoire
2- l'orthopnée
3- le grésillement laryngé
4- la toux
5- l'expectoration mousseuse rosée saumonée
Réponse : 2-3-4-5

L'hépatomégalie de l'insuffisance cardiaque :
1- est dure avec une surface irrégulière
2- est lisse et douloureuse à la palpation
3- est totalement indolore à la palpation
4- est généralement associée à une vésicule palpable
5- est parfois expansive en systole
Réponse : 2-5

Parmi les propositions suivantes, lesquelles sont des étiologies
d'insuffisance
ventriculaire gauche ?
1- infarctus du myocarde antérieur étendu
2- hypotension artérielle pulmonaire primitive
3- myocardiopathie dilatée primitive
4- communication interauriculaire
5- rétrécissement aortique
Réponse : 1-3-5

Parmi les médicaments suivants utilisés dans le traitement de
l'insuffisance
cardiaque, quel est celui qui est contre indiqué en cas de trouble
rythmique
ventriculaire ?
1- digitalique
2- beta-bloquant
3- diurétique
4- IEC
5- aucun
Réponse : 1

Parmi les traitements suivants de l'insuffisance cardiaque, pour
lesquels
est-il important de surveiller la fonction rénale ?
1- inhibiteur de l'enzyme de conversion (IEC)
2- épargneur potassique
3- diurétique
4- nitré
5- tous
Réponse : 1-2-3

Quels sont les signes pouvant être rencontrés chez un malade présentant
une
insuffisance respiratoire chronique en décompensation, avec
retentissement
cardiaque droit ?
1- hépatomégalie douloureuse à la palpation
2- oedèmes des membres inférieurs
3- crépitants pulmonaires bilatéraux à mi-champs
4- signe de Harzer
5- reflux hépato-jugulaire
Réponse : 1-2-4-5



L'hépatomégalie de l'insuffisance cardiaque droite est :
1- dure avec surface régulière
2- lisse, douloureuse à la palpation
3- totalement indolore à la palpation
4- généralement associée à une vésicule palpable
5- parfois expansive en systole
Réponse : 2-5

Sur une radiographie du thorax face, quel est le signe qui n'est pas
évocateur
d'une insuffisance ventriculaire gauche ?
1- Redistribution de la vascularisation pulmonaire vers les sommets
2- Arc inférieur gauche saillant
3- Indice cardio-thoracique supérieur à 0.6
4- Images floconneuses péri-hilaires
5- Diminution de la vascularisation pulmonaire
Réponse : 5
Avatar de l’utilisateur
margo
 
Messages: 171
Inscription: Ven 1 Oct 2010 15:55


par margo » Dim 17 Oct 2010 16:25

Parmi les affections suivantes, lesquelles se manifestent par un tableau
d'insuffisance cardiaque droite aiguë isolée ?
1- Embolie pulmonaire massive
2- Epanchement péricardique avec tamponnade
3- Infarctus myocardique antérieur aigu
4- Infarctus myocardique aigu ventriculaire droit
5- Insuffisance aortique
Réponse : 1-2-4
Myocardiopathie 1


Le bloc auriculo-ventriculaire est
[b]une complication de l'infarctus myocardique à la phase aiguë. Les
caractéristiques de ce bloc sont les suivantes, sauf une. Laquelle ?
1- précoce
2- survient dans 10 à 15 % des cas
3- il est sus-hisien et bénin dans l'infarctus inférieur
4- il est sous-hisien et grave dans l'infarctus antérieur
5- il persiste au-delà de trois semaines et devient
chronique de façon définitive
Réponse : 5

Parmi les cardiopathies responsables d'embolies
systémiques, on peut citer :
1- l'infarctus du myocarde à la phase aiguë
2- la péricardite aiguë
3- le bloc auriculo-ventriculaire
4- le rétrécissement mitral en fibrillation auriculaire
5- la phlébite avec foramen ovale perméable
Réponse : 1-4-5

Quelles propositions concernant les complications de la
fibrillation auriculaire sont exactes ?
1- elle peut décompenser une valvulopathie jusque là bien
tolérée
2- elle peut être responsable d'embolies artérielles
systémiques
3- elle peut être responsable d'embolies pulmonaires
4- elle peut entraîner un angor en cas de réponse
ventriculaire rapide
5- elle peut être responsable d'un oedème aigu du poumon
Réponse : 1-2-4-5



Parmi les propositions suivantes concernant la
fibrillation auriculaire, lesquelles sont exactes ?
1- Elle survient exclusivement sur une cardiopathie
sous-jacente
2- Elle est favorisée par une hypothyroïdie
3- Son traitement fait appel à la Lidocaïne (Xylocaïne®)
4- Elle nécessite, lors du premier épisode, la réalisation
d'une échographie cardiaque
5- Son traitement de première intention fait appel aux
digitaliques
Réponse : 4-5
Flutter auriculaire 1

Le flutter auriculaire comporte sur l'ECG :
1- des ondes F à une fréquence de 120 / mn
2- des complexes QRS à 100 / mn
3- la compression carotidienne déclenche un ralentissement
par dégradation allorythmique
4- plus de QRS que d'ondes F
5- des complexes de fusion
Réponse : 3

Syncope cardiaque 1
Dans sa forme typique la syncope d'Adams-Stokes :
1- survient sans prodrome, sans lien avec l'effort ni avec
la position
2- entraîne souvent la chute avec des lésions traumatiques
3- s'accompagne de pâleur intense et d'un état de
relaxation musculaire complète
4- dure généralement moins de 30 secondes
5- est souvent suivie d'un état d'obnubilation
post-critique
Réponse : 1-2-3-4
Tachycardie ventriculaire 1

La tachycardie paroxystique supraventriculaire ou
jonctionnelle est :
1- idiopathique du sujet jeune
2- due à un syndrome de Wolff Parkinson White
3- due à une élévation de la TSH
4- due à une hypokaliémie
5- une diminution de la TSH
Réponse : 1-2

Les étiologies des tachycardies ventriculaires sont :
1- la péricardite constrictive
2- la dysplasie arythmogène du ventricule droit
3- l'anévrysme post infarctus
4- le coeur pulmonaire aigu
5- l'embolie pulmonaire
Réponse : 2-3

La survenue de fibrillation ventriculaire à grande maille
nécessite :
1- l'administration d'adrénaline 1 mg IV pour permettre le
passage en fibrillation petite maille
2- l'utilisation de bicarbonate de sodium 1mmol/kg
3- une défibrillation à 7 J /kg
4- une défibrillation à 3 J /kg
5- l'utilisation de lidocaïne 1 mg/kg si la fibrillation
persiste
Réponse : 4-5
Surveillance des anti-coagulants 1

Les héparines de bas poids moléculaire :
1- sont formellement contre-indiquées en cas d'antécédents
allergiques à l'héparin
2- ont une action anti-Xa
3- se prescrivent par voie intraveineuse
4- ne sont pas utilisables dans le contexte de l'urgence
5- ne peuvent être utilisées en curatif dans le traitement
de l'embolie pulmonaire de faible gravité
Réponse : 2

Un traitement par héparine standard à dose anticoagulante
est débutée au Service d'Accueil et d'Urgence chez une patiente de 35
ans pour
embolie pulmonaire. Sur quels éléments biologiques doit porter la
surveillance
de ce traitement ?
1- taux de prothrombine
2- temps de céphaline activée
3- numération de plaquettes
4- taux de fibrinogène
5- dosage de l'antithrombine III
Réponse : 2-3
Endocardite bacterienne 1

Parmi les bactéries ci-dessous citées, laquelle est le
plus fréquemment responsable de l'endocardite d'Osler ?
1- staphylocoque doré
2- pneumocoque
3- streptocoque D
4- streptocoque non – D
5- bacille Gram négatif
Réponse : 4

Quand doit-on débuter l'antibioprophylaxie par Clamoxyl
Peros chez un patient porteur d'un souffle d'insuffisance mitrale et
qui doit
bénéficier d'une avulsion dentaire ?
1- une semaine avant les soins
2- trois jours avant les soins
3- une heure avant les soins
4- une heure après les soins
5- jamais
Réponse : 3

Quelle est la cardiopathie sur laquelle se greffe le plus
souvent une affection oslérienne ?
1- rétrécissement mitral
2- insuffisance mitrale
3- rétrécissement aortique
4- insuffisance aortique
5- communication inter auriculaire
Réponse : 4

Parmi les propositions suivantes concernant
l'antibioprophylaxie de l'endocardite infectieuses avant soins
dentaires chez
un homme de 56 ans, asymptomatique, sans allergie connue, et porteur
d'une
prothèse valvulaire mitrale mécanique, laquelle retenez-vous ?
1- aucune antibioprophylaxie n'est nécessaire dans ce cas
2- Amoxicilline (Clamoxyl®) per os : 3 grammes en une
seule prise une heure avant les soins
3- Amoxicilline (Clamoxyl®) per os : 1 gramme matin, midi
et soir pendant 48 heures avant et après les soins
4- Pénicilline G 1.500.000 UI et Nétromicine 5 mg/Kg IV en
perfusion unique pendant les soins dentaires
5- Pénicilline G 1.500.000 UI et Nétromicine 5 mg/Kg IV en
perfusion toutes les 12 heures pendant les 36 heures encadrant les
soins
Réponse : 2

Une endocardite infectieuse doit être soupçonnée en
présence :
1- d'une hémiplégie fébrile chez un sujet de 65 ans
2- d'une insuffisance cardiaque fébrile
3- d'un infarctus viscéral chez un sujet de 30 ans
4- d'une fièvre avec souffle cardiaque et avec hémoculture
négative
5- d'un érythème noueux, survenant 15 jours après un
épisode diarrhéique fébrile
Réponse : 1-2-3-4
Parmi les situations cliniques suivantes, lesquelles
nécessitent la prescription d'une antibioprophylaxie de l'endocardite
infectieuse avant soins dentaires ?
1- adolescente de 16 ans asymptomatique présentant un
souffle fonctionnel anorganique aux foyers d'auscultation aortique et
pulmonaire
2- patiente de 43 ans ayant bénéficié 3 ans auparavant
d'une valvuloplastie mitrale percutanée pour rétrécissement mitral
3- patient de 53 ans, porteur d'une prothèse valvulaire
mécanique en position aortique
4- jeune garçon de 14 ans asymptomatique, sans souffle à
l'auscultation cardiaque, dont la mère est suivie pour une insuffisance
mitrale
d'origine rhumatismale
5- patient de 32 ans aux antécédents d'endocardite
infectieuse tricuspidienne à staphylocoques 2 ans auparavant
Réponse : 2-3-5

Quelle est l'antibioprophylaxie à prescrire chez un
valvulopathe cardiaque, avant une extraction dentaire ?
1- tétracycline
2- fluoroquinolone
3- amoxicilline
4- cotrimoxazole (Bactrim)
5- pénicilline M
Réponse : 3

Parmi les situations cliniques suivantes, lesquelles
imposent une antibioprophylaxie de l'endocardite infectieuse avant des
soins
dentaires ?
1- adolescent de 14 ans présentant une communication
interauriculaire
2- enfant de 12 ans présentant un souffle systolique
éjectionnel fonctionnel
3- patient de 42 ans présentant un rétrécissement mitral
post-rhumatismal
4- patient de 70 ans porteur d'une prothèse valvulaire
mécanique en position aortique
5- adolescent de 15 ans présentant une communication
interventriculaire de type I
Réponse : 3-4-5
Quels sont les antibiotiques qui, seuls ou associés,
peuvent être prescrits dans le cas d'une endocardite infectieuse à
streptocoque
ingroupable
1- Amoxicilline
2- Aminoside
3- Fluoroquinolone
4- Cycline
5- Pénicilline G
Réponse : 1-2-5
Endocardite bacterienne 2

L'endocardite infectieuse a de multiples complications
potentielles. Laquelle des propositions suivantes n'est pas une
complication de
l'endocardite infectieuse aortique ?
1- Accident vasculaire cérébral
2- Abcès splénique
3- oedème aigu du poumon
4- Embolie pulmonaire septique
5- Bloc auriculo-ventriculaire complet
Réponse : 4
Insuffisance aortique 1

Quelles sont les données hémodynamiques qui permettent
d'apprécier l'importance et la sévérité d'une insuffisance aortique ?
1- l'élévation de la pression capillaire pulmonaire
2- l'élévation de la pression télédiastolique
ventriculaire gauche
3- la chute de la fraction d'éjection ventriculaire gauche
4- l'abaissement de la pression diastolique aortique
5- l'élévation de la pression systolique aortique
Réponse : 1-2-3-4
Insuffisance mitrale 1

Dans quelles formes étiologiques d'insuffisance mitrale
peut-on être amené à une solution chirurgicale rapide ?
1- rupture de pilier lors d'un infarctus du myocarde
2- prolapsus idiopathique de la valve mitrale (Maladie de
Barlow)
3- rupture de cordage
4- insuffisance mitrale rhumatismale
5- insuffisance mitrale secondaire à une endocardite aiguë
Réponse : 1-3-5
Rétrécissement aortique 1

Parmi les propositions suivantes relatives à une sténose
aortique serrée, une seule est inexacte. Laquelle ?
1- le deuxième bruit est diminué ou aboli
2- l'orifice valvulaire aortique est souvent calcifié à
l'échographie
3- il peut exister un frémissement à la palpation de
l'aire cardiaque
4- il existe une diminution de la pression artérielle
diastolique responsable d'un élargissement de la différentielle
5- il existe sur l'ECG un aspect d'hypertrophie
ventriculaire gauche avec surcharge systolique
Réponse : 4
Rétrécissement mitral 1

Quelle est la proposition fausse à propos du
rétrécissement mitral ?
1- le roulement siège à la pointe
2- le roulement est mieux perçu en décubitus latéral
gauche
3- le roulement s'accompagne d'un frémissement cataire
4- le roulement diminue à l'effort
5- le roulement diminue lors de l'arythmie complète
Réponse : 3

Parmi les situations cliniques suivantes, laquelle n'est
pas une complication du rétrécissement mitral ?
1- une ischémie aiguë du membre inférieur droit
2- un œdème aigu pulmonaire
3- une tachycardie ventriculaire
4- une fibrillation auriculaire proxystique
5- une insuffisance cardiaque droite
Réponse : 3

Les complications du rétrécissement mitral sont :
1- l'arythmie par fibrillation auriculaire
2- les embolies systémiques
3- l'oedème aigu pulmonaire
4- l'insuffisance cardiaque droite
5- la dissection aortique
Réponse : 1-2-3-4


L'auscultation du rétrécissement mitral
[b]en rythme sinusal permet d'entendre :
1- un éclat de B1
2- un click microtélésystolique
3- un roulement diastolique
4- un renforcement présystolique du roulement
5- un souffle d'insuffisance tricuspidienne
Réponse : 1-3-4-5

Au cours d'un rétrécissement mitral pur serré, l'examen
hémodynamique retrouve habituellement :
1- une augmentation de la pression systolique du
ventricule droit
2- un gradient de pression entre le ventricule gauche et
l'aorte
3- augmentation de la pression capillaire pulmonaire
4- une altération de la fonction systolique ventriculaire
gauche
5- un gradient de pression diastolique entre le capillaire
pulmonaire et le ventricule gauche
Réponse : 1-3-5
Avatar de l’utilisateur
margo
 
Messages: 171
Inscription: Ven 1 Oct 2010 15:55


Retourner vers QCMs et Dossiers de Préparation du résidanat

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message


cron
  • Voir les nouveaux messages
  • Voir les messages sans réponses
  • Qui est en ligne
  • Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
  • Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 87, le Mer 8 Avr 2015 22:21
  • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité